Venue de Stéphane Hessel

mercredi 14 octobre 2009 , par Lycée Malherbe

M. Stéphane HESSEL rencontrera des lycéens de classe de Premières et de Terminales le jeudi 22 octobre 2009 après-midi.

Participant à une conférence en soirée au Mémorial de Caen, Stéphane Hessel a répondu favorablement à l’invitation d’anciens et d’actuels professeurs du Lycée.
Il rencontrera les élèves accompagnés de leurs professeurs et il pourra ainsi livré un vibrant témoignage sur sa vie et son action.

Stéphane Hessel, diplomate, est né en 1917 à Berlin. Fils de l’écrivain Franz Hessel, il accompagne sa mère dans son exil parisien au milieu des années 20, puis est arrêté par la Gestapo pour ses activités dans la résistance française et déporté à Buchenwald.

Survivant des camps de concentration, il devient ambassadeur de France à l’ONU, puis occupe divers postes de diplomate à Saïgon, Alger, Genève et New York et se consacre inlassablement à la défense des droits de l’Homme.

En 1948, Hessel participe à la rédaction de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme aux côtés entre autres de René Cassin, en sa qualité de chef de cabinet de Henri Laugier, secrétaire général adjoint de l’ONU et secrétaire de la Commission des droits de l’Homme. Il a été membre du cabinet Pierre-Mendès France.

Souvent interrogé sur son parcours personnel et sur les raisons qui l’ont poussé, après 1945, à s’engager dans la carrière diplomatique, l’ambassadeur Hessel atteste que l’expérience de la déportation a été décisive. C’est en effet dans les camps qu’il a rencontré des opposants européens au nazisme issus de différentes nationalités européennes et qu’il a compris que ces forces européennes devaient s’unir à l’avenir pour prévenir de telles catastrophes.

Engagé, Stéphane Hessel poursuit son engagement. A bientôt 90 ans, cet européen convaincu est le vice-président du Collégium international éthique, politique et scientifique fondé il y a 5ans. L’ambassadeur Hessel continue donc de se battre contre les injustices. Il a représenté la France à la Conférence mondiale de Vienne pour les droits de l’Homme en 1993. Sur proposition de Bernard Kouchner, Stéphane Hessel a accepté d’être le grand témoin des célébrations du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.” (extrait du site France-Diplomatie)

Documents joints

The M Kompany